Projet 14-18 : sur les traces d’Augustin Garnault

Augustin Garnault, mon arrière-arrière-grand-père, était maître-pointeur dans la troisième batterie du 33e régiment d’artillerie de Campagne. Mobilisé le 2 août 1914, il a 26 ans et un bébé d’à peine un an lorsqu’il part à la guerre. Il n’en reviendra pas. 

Augustin Garnault (à droite) et un camarade devant leur canon, 1916. Archives familiales.

Augustin Garnault (à droite) et un camarade devant leur canon, 1916. Archives familiales.

Un siècle nous sépare et j’ai aujourd’hui l’âge qu’il avait lorsqu’il est parti. Dans les archives familiales, j’ai retrouvé la correspondance et les papiers de mon aïeul. Afin de transmettre son histoire, j’ai décidé d’éditer cette correspondance et de retracer son parcours. Régulièrement, je publierai dans cette rubrique l’avancée de mes recherches et complèterai sa frise chronologique. 

Projet 14-18, les billets

La vie d’Augustin Garnault

Revue de presse