Journées du patrimoine 2017, la sélection d’Orion !

Il est de bon ton, pour un blogueur culture, de proposer à ses lecteurs une sélection d’activités et de lieux à découvrir pour les Journées du patrimoine. Il faut dire qu’il y a plus de 17 000 sites à découvrir, ce qui nécessite bien un petit guide. Alors, allons-y !

Les journées du Patrimoine auront lieu les 16 et 17 septembre 2017

Expérimentez de vos propres yeux les lieux que je vous ai racontés sur Orion

Pourquoi ne pas profiter des Journées du Patrimoine pour « découvrir en vrai » un des sites dont je vous ai parlé sur le blog ces dernières années ?

Récemment, je vous emmenais dans les combles et sur les toits du château de Maisons (92)… et bien figurez-vous qu’ils ouvrent, de façon exceptionnelle, pour les JEP. Attention, c’est sur réservation (et tirage au sort pour les toits).

Sur les toits du château de Maisons

Vous savez mon attachement au site Richelieu, qui abrite la Bibliothèque nationale de France et la bibliothèque de l’Institut national de l’Art. Au printemps dernier, j’assurais des visites guidées de la salle Labrouste. Si vous n’avez pas eu l’occasion de les suivre, c’est le moment de vous rattraper : les étudiants et étudiantes de l’École du Louvre assurent les présentations pendant tout le week-end sous les coupoles dessinées par Labrouste !
L’INHA propose par ailleurs une riche programmation de rencontres, conférences, projections de films. Il y aura, notamment une conférence sur Jean-Jacques Lequeu, un artiste qui vous avait fait forte impression sur le blog et auquel sera consacré, l’an prochain, une exposition au Petit Palais.

La salle Labrouste juste avant l’installation des livres

 

Il y a deux ans, je vous relatais sur le blog l’histoire de ma première vente aux enchères. Si le marché de l’art vous attire et que le rituel des ventes aux enchères vous intrigue, c’est le moment d’aller découvrir l’hôtel des ventes Drouot. Le lieu est ouvert toute l’année au public (1300 ventes par an !), mais pour les Journées du Patrimoine, un accueil tout particulier est réservé aux badauds, avec notamment des conférences et des visites des coulisses (sur réservation !)

La Médiathèque d’architecture et du patrimoine, qui conserve les archives des Monuments historiques, occupe deux sites, à Saint-Quentin-en-Yvelines et à Charenton. Je vous ai déjà parlé de leur extraordinaire fonds photo, qui ne se visite quasiment que durant les JEP : réservez !  . Les JEP peuvent également être l’occasion d’aller découvrir leurs locaux de Charenton et de suivre l’une des visites guidées pour mieux connaître ce service et ses archives.

Négatif sur verre, Médiathèque de l’architecture et du patrimoine

Aller à Guise pour visiter le familistère pendant les Journées du Patrimoine peut être une excellente idée tant la programmation événementielle y est fournie. Cette année, vous pourrez notamment pénétrer dans un lieu habituellement fermé au public, puisqu’encore en activité, l’école Godin.

Si vous êtes lecteurs réguliers d’Orion en aéroplane, vous savez certainement ce que sont une estampe et un moulage ? Pourquoi ne pas profiter de l’événement pour aller voir ça de plus près ? Pour les JEP, les ateliers d’art de la Réunion des Musées nationaux ouvrent leur porte. En suivant l’une des visites guidées, vous pourrez assister à la naissance d’une estampe, comme dans mon billet ou encore découvrir tous les secrets du moulage d’oeuvre d’art… C’est une expérience que j’ai maintes fois faite et que je recommande très vivement.

Modèles de référence

Modèles qui servent de référence pour l’exécution des moulages

En parlant de moulages (oh passion !) plusieurs collections accueillent le public pour les Journées du Patrimoine, à Montpellier, Strasbourg, Paris (Cité de l’architecture).

Pour finir cette sélection, « vous l’avez lu sur Orion, découvrez-le aux JEP », je voudrais vous parler d’un lieu fascinant qui raconte tout un pan de l’histoire technique. Le premier est la soufflerie Eiffel, un drôle de lieu du XVIe arrondissement où Gustave Eiffel avait installé un ventilateur géant… pour tester la résistance des matériaux et des structures de l’aéronautique alors naissante. Eh oui, Eiffel, ce n’est pas seulement la tour, c’est aussi un des précurseurs de l’aérodynamique expérimentale ! Si la soufflerie est classée Monument historique, elle est toujours utilisée aujourd’hui pour des tests sur les matériaux de construction et l’architecture des immeubles. Pendant les visites guidées, évidemment rares, on la voit même fonctionner !

Dans la soufflerie

Retournez sur les bancs de l’École !

Le thème national pour cette 34e édition des Journées du Patrimoine est « Jeunesse et Patrimoine ». L’occasion de rendre hommage aux jeunes qui s’engagent pour le patrimoine, par leurs études, l’adhésion à une association, la participation à des chantiers bénévoles. Cette thématique, c’est aussi l’occasion rêvée de mettre en avant le patrimoine scolaire et universitaire de notre pays. Pour cette édition des JEP, plusieurs établissements ouvrent de façon exceptionnelle leur porte, pour faire découvrir leur architecture singulière ou dévoiler leur patrimoine constitué à des fins pédagogiques.

Chapelle de l’Ecole des Beaux-Arts

À Paris, plusieurs circuits permettent d’explorer l’architecture des universités, de la vénérable Sorbonne à la verdoyante Cité universitaire. Il sera également possible de visiter la très belle École des Beaux-Arts et le superbe campus de l’Institut catholique (on en oublierait qu’on est à Paris !). À Strasbourg, on pourra monter sur les toits de la Bibliothèque nationale universitaire avant d’aller découvrir ses collections patrimoniales.
À Rennes, c’est la bibliothèque patrimoniale de l’Agrocampus qui dévoilera ses plus belles pièces : livres d’agronomie, de botanique…
À Dijon, l’université de Bourgogne présentera ses collections scientifiques : spécimens zoologiques, fossiles, modèles de fleurs… et plantes bien vivantes, installées dans ses serres.

Ce genre de collections universitaires, on en retrouve dans toutes les grosses villes de France. Je suis sûre que vous en trouverez près de chez vous en consultant le programme !

Rencontrez les femmes qui ont fait l’Histoire avec les Journées du Matrimoine

« Et les femmes dans tout ça ? » c’est le cri du coeur de l’association HF qui a lancé en 2015 les Journées du Matrimoine, avec l’objectif de rendre visible et de revendiquer l’héritage culturel des femmes, qu’elles soient créatrices, intellectuelles ou scientifiques. Ce n’est un secret pour personne, les femmes sont les « invisibles » de l’Histoire. Et pourtant, elles sont nombreuses à avoir créé, écrit, trouvé, cherché. On les a oubliées, parfois très volontairement.

Avec le slogan « on n’est pas que des muses » et l’étendard « Matrimoine », l’association fait sortir de l’ombre le destin de femmes exceptionnelles, qui peuvent former autant de modèles pour les femmes d’aujourd’hui. En amont d’un article dans Beaux-Arts Magazine (que vous pouvez lire ici), j’ai assisté à une représentation presse de l’une des visites théâtralisées que propose l’association les 16 et 17 septembre prochain. J’y ai découvert une figure fascinante, Alice Guy, pionnière du cinéma, et un pan méconnu de l’histoire de mon quartier, celui des studios Gaumont aux Buttes-Chaumont. Si vous voulez en savoir plus, rendez-vous sur le site de Beaux-Arts Magazine !

Répétition de la visite théâtralisée et en costume « Alice Guy » dans le XIXe arrondissement

La visite m’a tenue en haleine d’un bout à l’autre : je vous encourage donc vivement à y assister, en plus c’est gratuit ! Vous en apprendrez plus sur Alice Guy mais aussi sur Charlotte Perriand, Louise Michel, Suzanne Valadon, Alexandra David-Neel… Le programme des Journées du Matrimoine n’étant pas facile à trouver (Google corrige systématiquement en patrimoine), je vous indique le lien ici et la page Facebook là. L’initiative est vraiment chouette, faites circuler !

Journées du Matrimoine

Jouez avec CulturoGame !

Découvrir la culture autrement, en s’amusant ? C’est possible et c’est ce que propose Clicmuse avec son application mobile « CulturoGame« . Le concept ? Des petits jeux pour découvrir en toute liberté le patrimoine, depuis son canapé ou en balade. Vous y trouverez des quizz et des « CulturoGo », à mi-chemin entre la chasse au trésor et le PokemonGo, mais version culture !

L’application (gratuite, Android et IOS) est lancée pour les Journées du Patrimoine. Dans cette V1, vous pourrez partir explorer le Palais Royal et le bas des Champs-Elysées, tester vos connaissances sur la Révolution française, la céramique de Sèvres et les télécommunications en partenariat avec les Arts et Métiers…

Flyer CulturoGame

Je serai d’autant plus heureuse d’avoir vos retours sur l’application car j’y ai (modestement) participé en écrivant les anecdotes qui enrichissent quelques-uns des jeux.

Pour suivre l’actu de CulturoGame, rendez-vous sur Facebook !

Et si vous passiez les Journées du Patrimoine avec moi ?

Cette année, pour les Journées du Patrimoine, je travaille et donc ce sera à vous de m’offrir des #JEP par procuration en me racontant les vôtres dans les commentaires ! Pour ceux qui seraient du côté de Bayeux le samedi 16, j’anime deux ateliers de création d’ex-libris en linogravure. L’événement n’est pas sur le programme officiel, mais il est possible de s’inscrire auprès de la médiathèque (section jeunesse). Attention, places très limitées !

Et si vous n’êtes pas du côté de Bayeux, ne soyez pas déçus : de nombreux lieux organisent des sessions de découverte de la gravure à travers toute la France. Il suffit de taper « gravure » dans le programme des JEP

D’autres idées …

Pas rassasiés ? Vous pouvez lire mon article dans Beaux-Arts Magazine pour glaner d’autres idées de visite, ou bien relire tous mes précédents billets sur les JEP (attention, je ne garantis pas que tous ces lieux soient à nouveau ouverts en 2017) :

Vous pourrez trouver encore des conseils de visites sur d’autres blogs, comme Arts and Stuff ou Culturez-vous. Vous pouvez m’indiquer en commentaire les liens vers d’autres billets de blog consacrés aux JEP ou vos propres recommandations de visites !

Laisser un commentaire