Le point presse de la rentrée d’Orion en aéroplane :D

Dix septembre, il est temps quand même, pour Orion en aéroplane, de faire sa rentrée ! Avant de reprendre le fil des publications, je vous propose un petit point d’actualité : un résumé de l’été, le programme de l’automne et quelques (bonnes) surprises.

Place Stanislas à Nancy

Un été au rythme du TGVmax

Ceux qui me suivent sur les réseaux sociaux ont pu le voir : j’ai pas mal bougé durant l’été. On peut même dire que j’ai vu les quatre coins de la France, au rythme de mon abonnement TGVmax. Je voulais mettre à profit ces deux mois estivaux pour profiter de cette offre fabuleuse qui permet de voyager de façon illimitée sur le réseau TGV pour un budget très raisonnable (80 euros mensuels) … mais qui s’arrête la veille des 28 ans, âge terrible qui sera bientôt le mien !

Pendant deux mois j’ai donc navigué de ville en ville, de musée en musée … et de canapé en canapé, au gré des invitations des amis et lecteurs d’Orion, que je remercie du fond du coeur pour leur générosité !

Trois jours dans le Nord (Gravelines, Calais, Lille et Roubaix), trois autres dans le Sud à faire la tournée des expositions avec Jean-Luc Cougy (Montpellier, Sète, Aix-en-Provence, Lodève) ; un séjour à Rouen (pour donner un atelier linogravure au Musée de l’Éducation) et un saut au Havre ; un week-end à Grenoble (l’occasion de faire ma première rando en Montagne) ; trois jours à Nancy à l’invitation de Claire Haquet pour poursuivre mon exploration de la bibliothèque patrimoniale ; trois jours à Besançon grâce à la passionnée Bérénice Hartwig qui voulait me faire découvrir sa ville et l’envers du site Mémoire Vive ; une semaine de vacances dans le Berry pour dire bonjour à George Sand et avaler les kilomètres à vélo dans le calme de la campagne ; un long week-end de cyclotourisme sur les bords du canal de Bourgogne ; quelques jours à Octon pour me reposer un peu et donner un coup de main à Verdigris dans la préparation de leur prochaine exposition ; et enfin deux week-ends en Bretagne et à Marseille pour d’heureuses célébrations amicales. Que de kilomètres de rail avalés et que de belles choses admirées !

L’ambition première était de rédiger au fur et à mesure de mes pérégrinations des billets de blog et même de filmer un vlog ! J’ai vite dû revoir ces objectifs à la baisse : pas assez de temps, du travail à assurer (quand même)… et puis de toute façon, le lectorat du blog baisse toujours beaucoup l’été. Tout le monde profite du soleil et il n’y a plus grand monde derrière son écran (et c’est tant mieux) !

Toutes les merveilleuses découvertes de l’été nourriront donc les billets des prochaines semaines ! Car j’ai beaucoup écrit : j’ai noirci des carnets entiers et saturé les cartes mémoires de mes appareils photo…

Séance de rattrapage des billets de blog publiés pendant l’été

Bien que j’avoue n’avoir pas été très régulière sur le blog, j’y ai quand même publié huit billets, dont certains me tenaient très à coeur. Malheureusement, grandes vacances obligent, ils n’ont pas été très lus… Alors j’encourage mes fidèles lecteurs à une séance de rattrapage. Je vous propose de me suivre dans une visite du musée de la Dentelle à Calais, puis à Roubaix pour une découverte du fascinant Musée de la Piscine. Grâce à l’une des conservatrices, j’ai pu voir de près les merveilles de la tissuthèque

La Piscine de Roubaix : vue du légendaire bassin !

De mon séjour à Montpellier, le plus beau moment a été la visite des deux expositions consacrées à l’artiste Jean-Michel Othoniel avec Jean-Luc Cougy. J’aime beaucoup le travail de cet artiste contemporain et je tenais absolument à le partager avec vous.

Vue de l’exposition Géométries Amoureuses, se collectionner soi-même, de Jean-Michel Othoniel, à Montpellier

Durant l’été, je vous ai aussi parlé de Camille Pissarro et d’Alfred Sisley, en écho aux expositions qui étaient consacrées à ces deux artistes impressionnistes à Paris et à Aix. Enfin, j’ai terminé le mois d’août en publiant un court compte-rendu de l’exposition Camille Godet, vue à Rennes au retour d’un week-end de festivités.

Camille Pissarro, Jardin potager et clocher d’Eragny, 1899, Fukushima Prefectural Museum of Art

La liste des billets encore « en brouillon » sur mon ordinateur ou dans mes carnets est longue, mais pour vous mettre l’eau à la bouche, voici un petit avant-goût : dans les prochaines semaines, il sera question de la maison de George Sand à Nohant, de l’horloge astronomique de Besançon, de Jacques Tati, de cyclotourisme (encore !), de la Salines d’Arc-et-Senan, du CIRVA de Marseille et des trésors des bibliothèques de Besançon et de Nancy…

La salle d’exposition de la bibliothèque de Besançon

Un automne chargé… mais plein de nouveaux défis !

Septembre : il faut retrouver Paris, le rythme studieux… D’autant que jusqu’à décembre, mon programme est – passez-moi l’expression – « ultra blindé ». Ce semestre, je partagerai mon temps entre l’enseignement et mon activité d’entrepreneure au sein de la coopérative Clara Bis. Je commence tout doucement à trouver mes marques dans cette nouvelle vie professionnelle qui me permet de multiplier les expériences et de conjuguer mes passions (le patrimoine, le numérique, l’estampe et la transmission, donc).

J’ai d’ailleurs quelques bonnes nouvelles à vous annoncer … et des rendez-vous à vous proposer !

Le 12 septembre, je serai à la médiathèque de Bayonne pour animer une conférence sur la vue topographique en estampe, dans le cadre de l’exposition « Plaque à part, Bayonne en gravure« .

Blanche Hennebutte-Feillet, Biarritz : vue du port vieux et des deux établissements des Bains chauds et des Bains froids , lithographie, vers 1850, Médiathèque de Bayonne

Les 14, 21, 23 septembre et 7 octobre, je proposerai pour le compte de Gallica quatre visites guidées dans Paris spéciales « Gallicanaute ». Il s’agira d’explorer Paris à travers des documents tirés de ma bibliothèque numérique préférée. Les deux thématiques retenues sont « le Paris d’Atget » et « promenade en bord de Seine ». Toutes les informations pratiques et réservations (obligatoires) sur le blog de Gallica.

Le 16 septembre, pour les Journées du Patrimoine, je serai à la médiathèque de Bayeux où auront lieu deux ateliers « Fabriquez votre ex-libris » … en linogravure, évidemment ! (inscription auprès de la médiathèque).
J’annoncerai bientôt d’autres ateliers de linogravure en relation avec des collections patrimoniales, restez à l’écoute !

Et vous, comment était votre été ? Comment se profile votre automne ?

2 commentaires sur “Le point presse de la rentrée d’Orion en aéroplane :D

  • 11 septembre 2017 à 15 h 11 min
    Lien Permanent

    Félicitations pour tous ces beaux projets ! Je regrette bien de ne pas pouvoir assister aux visites guidées pour Gallica : l’idée est fantastique.

    Répondre
  • 13 septembre 2017 à 8 h 14 min
    Lien Permanent

    Super article ! Ca donne envie en effet, vivement l’automne. Je ne sais pas si tu as déjà visité les musées de Bayeux mais le MAHB est fantastique ! Je suis ravie que tu puisses y être ce weekend. Pour ma part coincée à Caen pour le boulot (mais il y a pire) pendant 10 jours. Si tu passes par un arrêt caennais : très belle exposition sur l’Egypte au musée de Normandie.

    Répondre

Laisser un commentaire