Gallica insolite: inventer le vélo de demain!

La première moitié du XXe siècle, cet âge d’or du vélo! Enthousiastes, certains inventeurs redoublaient d’ambition pour concevoir le vélo de demain, plus rapide, plus agréable… Vélo-torpille, vélos couchés : je vous propose ici ma petite sélection  des expérimentations farfelues glanées sur Gallica. 

Agence Meurisse, le vélo-torpille de M. Buneau-Varilla, 1913

Agence Meurisse, le vélo-torpille de M. Buneau-Varilla, 1913

Plus vite que la lumière

Ma palme revient au vélo torpille, inventé par Etienne Bunau-Varilla (1890-1961). Fils d’un ingénieur qui a fait sa fortune (dans des conditions assez douteuses) sur le chantier du canal du Panama, Etienne Bunau-Varilla, aviateur de profession, vit cependant de ses rentes. Ses loisirs? Le ski, la course automobile et l’aviation. Avec son copain de service militaire, Marcel Riffard, il met au point le fameux vélo-torpille. L’idée? Faire un vélo hautement aérodynamique qui permette des pointes de vitesse défrisantes. Bon, malgré l’aspect légèrement ridicule de la chose, ça a marché: le vélo-torpille, piloté par le cylciste Marcel Berthet, va battre pendant vingt ans les records mondiaux de vitesse sur piste. Comme parcourir 5km en 5 minutes et des poussières…

Agence Rol, Parc des Princes, bicyclette Bunau-Varilla, 1913

L’idée d’Etienne Bunau-Varilla et de Marcel Riffard avait été d’appliquer au cyclisme les principes appliqués dans l’aéronautique, à savoir équiper un vélo d’une coque aérodynamique… La chose a été beaucoup photographiée: vous en trouverez 15 images sur Gallica.

Agence Rol, Parc des Princes, Berthet et son vélo torpille,18 05 19

Agence Rol, Berthet, 1912

Du vélo allongé!

Certaines inventions de cette époque ont toujours le vent en poupe, tel le vélo couché, quoiqu’on en ait produit des plus ou moins ridicules. Ainsi, le cycle confortas n’est pas si éloigné du vélo couché que nous connaissons aujourd’hui.

Agence Rol, Cycle Confortas, 1914, Gallica/BnF

Agence Rol, Cycle Confortas, 1914, Gallica/BnF

En revanche, le vélo d’Abbins, grand expérimentateur en tout genre ne semble pas bien pratique, voir même complètement ridicule! Un vélo pour les nageurs qui n’aiment pas l’eau, peut-être?

Agence Meurisse, Buffalo, fête des Caf'Conc' Abbins sur son vélo à hélice en vitesse, 1922, Gallica/BnF

Agence Meurisse, Buffalo, fête des Caf’Conc’ Abbins sur son vélo à hélice en vitesse, 1922, Gallica/BnF

Du vélo à assistance

Le vélo électrique, une mode récente me direz vous? Dans le concept de l’assistance au cycliste pas tant que ça! En 1919, on présentait un vélo allemand équipé d’une troisième roue à moteur.  Avec une consommation d’un litre pour 1000 km (!), ce petit moteur vous assurait une vitesse de 25 km/h sans trop d’effort!

Agence Rol, Nouvelle motocyclette allemande, 1919, Gallica/BnF

Agence Rol, Nouvelle motocyclette allemande, 1919, Gallica/BnF

3 commentaires sur “Gallica insolite: inventer le vélo de demain!

  • 26 juin 2014 à 13 h 34 min
    Lien Permanent

    Sympa ! Mais cet engouement pour les vélos toujours plus rapide ne date pas que du début du siècle ! Je pense notamment au vélo a réacteur d’Herr Richter (bon, 1931, c’est un peu le début du siècle, c’est vrai), ou au vélo de Graeme Obree, fait avec notamment des pièces de machine a laver, avec lequel il battit le record de l’heure en 1994 (Avant de voir son record annulé par l’UCI, mais quand même). Mais encore un bel article en tout cas ! 🙂

    Répondre
    • 26 juin 2014 à 13 h 59 min
      Lien Permanent

      Oui, ma présentation ne concerne que des trouvailles sur Gallica, donc j’ai écarté quelques inventions fabuleuses. Merci pour ces anecdotes!

      Répondre
  • 26 juin 2014 à 19 h 32 min
    Lien Permanent

    Ah quand le vélo tenait à la dragée haute au ballon rond! Tout tourne!
    Merci pour votre article, c’est toujours le même plaisir de vous lire.

    Répondre

Laisser un commentaire