Voyage(s) dans le métro : les altérations forment de beaux paysages visuels (2)

Comme en août dernier, je vous livre ici et sur facebook l’accumulation de mes trouvailles d’affiches poétiquement vandalisées, car les altérations forment souvent de beaux paysages visuels. 

P1060400

Au détour de la station Concorde, Frida Kahlo rencontre Pierre et Gilles dans un chaos de déchirure. Durant l’automne et l’hiver 2013-2014, l’interconnexion entre la ligne 1 et la ligne 12 m’a fourni bien des surprises et des clins d’oeil, toujours en relation avec l’actualité culturelle du moment. P1050646

J’y ai notamment croisée une belle de Picasso en partance pour les aéroports de Paris.

P1030973

Dans les courants d’air des couloirs du métropolitain, énergie des déchirures et dynamisme des oeuvres se font souvent écho.

A Belleville, les tags et accro au papier posé à même la faïence prolongent le délabrement de ce paysage urbain étrange et dérangeant photographié par Katherine Longly en Chine. P1080380

Pour retrouver mon précédent billet « les altérations forment de beaux paysages visuels », suivez le lien! Et j’en profite pour vous dire – mort dans l’âme – qu’il n’y aura plus de déchirure à la station Assemblée nationale, l’oeuvre de Jean-Charles Blais, qui a rythmé durant une décennie les saisons des usagers de la ligne 12 s’est éteinte au courant avril…

4 commentaires sur “Voyage(s) dans le métro : les altérations forment de beaux paysages visuels (2)

Laisser un commentaire