« C’est la sardine qui a bouché le port de Marseille »

Mercredi, je lisais le superbe catalogue de l’exposition la photographie timbrée  consacrée à la carte postale fantaisie au début du XXe siècle. J’ai eu un coup de coeur pour une carte postale éditée par Eugène Le Deley en 1914, La sardine qui bouche le port de Marseille. En essayant de la retrouver sur le net, j’ai faits quelques autres découvertes charmantes:

Mais d’où vient l’expression « C’est la sardine qui a bouché le port de Marseille »? Née au XVIIIe siècle, cette petite phrase a pour origine un évènement historique: en 1780, une frégate, la Sartine, s’apprête à entrer dans le port de Marseille, quand elle est attaquée par un navire anglais. Touchée par une salve de canon, elle coule dans le chenal du Vieux-Port. Pendant quelques temps, l’épave empêche tout accès au port aux navires…

Déformé par la langue, la « Sartine » est devenue « la sardine »…

Les cartes postales qui illustrent ce billet sont issues des collections du MUCEM

3 commentaires sur “« C’est la sardine qui a bouché le port de Marseille »

Laisser un commentaire